Hubert Caloz

Rte du Chili  17 C - CH - 1870 Monthey

+41 (0)79 239 87 19 - hubert.caloz@guides-champery.ch

  • Grey Facebook Icon

Hautes routes

Si les sommets permettent de parcourir la haute montagne en hauteur, les glaciers permettent de l'arpenter en longueur et de passer d'une vallée à l'autre. Plusieurs parcours offrent cette immersion dans l'âge glaciaire : massif du Trient entre Argentière, Saleina et le glacier du Trient; Arolla avec le glacier du Cheilon, le glacier de la Serpentine ou celui d'Otemma; ou encore le glacier d'Aletsch et la Konkordiaplatz.

Les parcours sont souvent plus faciles techniquement, de sorte que le guide peut emmener des groupes plus importants. Les coûts sont ainsi réduits, mais l'ambiance et le partage sont garantis.

Argentière - Zermatt

La plus célèbres des traversées : elle permet de traverser le Massif du Trient, quitter l'Entremont pour longer le pied du Grand Combin, remonter le Glacier d'Otemma, puis les hauts d'Arolla jusqu'au point culminant : Tête Blanche. Les soirées permettent de tisser des liens dans le groupe et avec les gardiens dont les cabanes portent les noms mythiques de nos Alpes : refuge Albert Premier, Cabane du Trient, d'Orny, de Valsorey. Cabane de Chanrion, des Vignettes, de Bertol. Composez avec votre guide l'itinéraire le plus adapté à votre niveau et à la taille du groupe. L'immersion en haute montagne prend ici tout son sens, permettant la découverte de la nature mais de soi-.même aussi.

Du Mattertal à Zinal

Ce n'est pas une haute route entièrement glaciaire, mais elle contient tous les ingrédients d'une aventure alpine. On commence par s'élever au-dessus du Mattertal pour gagner la cabane Topali (2674 m). Le deuxième jour, un passage escarpé à présent équipé comme une via ferrata permet de franchir le Schöllijoch. De là, le sommet du Barrhorn (3583 m) n'est plus très loin. Il passe pour être le sommet de trekking sans glacier le plus haut du Valais. La cabane de Tourtemagne nous accueille pour la nuit. Le Troisième jour, un parcours glaciaire permet de passer à la cabane de Tracuit (3256 m); la variante par les rochers, sorte de via ferrata, ou bien le passage par les névés permettent tous deux de belles observations de l'érosion glaciaire. Enfin, depuis Tracuit on gravit le Bishorn (4153 m) avec sa vue incomparable sur le majestueux Weisshorn. Le même jour, nous prolongeons la traversée en passant le Col de Milon qui conduit à la cabane d'Ar Pittetaz. Le 5ème et dernier jour permet de retrouver les sonnailles des vaches sur les pâturages de Zinal. La traversée peut aussi se faire en 3 ou 4 jours, selon que l'on gravit ou non le Bishorn ou le Col de Milon.

Tour des Aiguilles Dorées (Massif du Trient) : 3 ou 4 jours

Elles portent bien leur nom : les Aiguilles Dorées rougeoient au soleil couchant et flamboient aux premiers rayons du soleil. C'est le royaume de la protogine, le fameux granite du Massif du Mont Blanc. Je propose d'aborder la massif par le versant de Chamonix : Jour 1, montée au refuge Albert Premier. Jour 2 : le Col supérieur du Tour nous donne accès au Plateau du Trient. De là , il est possible de gravir les Aiguilles du Tour en passant, puis de traverser le Plateau jusqu'à la cabane de Trient. Pour le jour 3, nous passons sur le versant Saleina en face sud des Aiguilles Dorées, où il est aussi possible de traverser le J2. Le dernier jour, la fameuse Fenêtre de Saleina nous laisse le passage pour achever la boucle autour des Aiguilles Dorées et rentrer sur La Breya et Champex par la cabane d'Orny.

De l'A Neuve à Trient : 4 jours

Quatre jours entre les tours de granite et les glaciers du Massif du Mont Blanc. La cabane de l'A Neuve nous accueille le premier jour, en partant de La Fouly. Le deuxième jour, trois cols successifs nous amènent dans le bassin de Saleina et à la cabane du même nom. Le troisième jour, par le Col des Plines ou la fenêtre de Saleina, nous traversons le glacier du Trient pour admirer le coucher du soleil sur les Aiguilles Dorées depuis la terrasse de la cabane de Trient. Le dernier jour nous ramène en plaine en passant par la cabane d'Orny. Le dernier jour, il est aussi possible de franchir le Col supérieur du Tour, passer par le Refuge Albert Premier et descendre à Argentière.

Oberland Bernois

C'est au coeur du plus grand glacier des Alpes que cette haute route nous emmène : le Glacier d'Aletsch. Je propose de le remonter depuis le Märjelensee, depuis Fischeralp. La Cabane Konkordia nous abrite pour la première nuit. La montée permet d'observer  les phénomènes glaciaires de ce milieu qui se transforme si vite. Ensuite, selon le groupe et son niveau technique, nous composons un itinéraire entre les cabanes Hollandia, Finsteraarhorn et Mönchsjoch.

Please reload